Réjouisciences

La diffusion des sciences et des techniques
à l'Université de Liège

Les cahiers d’Astronomie de l’ULg

Réjouisciences a publié quatre cahiers d’Astronomie en étroite collaboration avec Yaël Nazé (astrophysicienne à l’ULg). Dernier né, un dossier pédagogique publié à l’occasion de l’éclipse du 20 mars !Multidisciplinaires et accessibles à tous, ces cahiers sont particulièrement destinés aux 10-15 ans et à leurs enseignants.

Les deux premiers cahiers (Découvrir l’Univers et Mesurer l’Univers) permettent de voyager dans le temps et l’espace et de jouer le rôle de l’astronome, antique ou moderne. Le troisième cahier (Cahier de (G)astronomie. La cuisine du cosmos) propose plus de vingt recettes cosmiques pour partir à la découverte culino-ludique de l’Univers !

Dans ces cahiers, les notions astronomiques de base sont expliquées grâce à un texte clair, des images vivantes, et surtout, par des expériences aisément réalisables.

Les cahiers d’Astronomie sont disponibles dans de nombreuses librairies et boutiques de musée et via le Réjouisciences.

 

 

     


    Éclipse solaire du 20 mars 2015

    L’éclipse du 20 mars 2015 est la dixième éclipse totale du XXIe siècle et la première éclipse de l’année 2015 ! L’éclipse sera visible sous la forme d’une éclipse totale uniquement dans les îles Féroé et au Spitzberg (Svalbard). Elle sera visible sous la forme d’une éclipse partielle dans toute l’Europe, dans le nord du continent africain et dans le nord-ouest de l’Asie. L’éclipse commencera à 9h46 pour se terminer 2h plus tard.

    Des observations de cette éclipse solaire sont organisées à Liège (avec des astronomes de l’IAGL et de la SAL) et à Neufchâteau (avec des astronomes de l’Observatoire Centre Ardenne).

    Pour l’occasion, Réjouisciences a publié un dossier pédagogique consacré aux éclipses :

  • parcourez-le en ligne;
  • téléchargez-le;
  • le dossier a également été imprimé, n’hésitez pas à le commander gratuitement !
    Il est désormais possible de l’obtenir gratuitement à l’Espace ULg de la Galerie Opéra (rez-de-chaussée – Place de la République française).

  • soleil_12mars15

    Le Soleil, 8 jours avant l’éclipse du 20 mars. L’image a été obtenue grâce à un télescope solaire et une caméra HD qui permettent d’observer les détails de la surface du Soleil à une longueur d’onde très précise de la lumière (raie Halpha de l’hydrogène). Un télescope solaire offre donc une observation du Soleil en toute sécurité.
    Crédits: A. Füzfa, Atout Sciences, Université de Namur.

    Avertissement : l’observation du Soleil peut endommager la vue de manière irréversible.

    L’observation du Soleil peut endommager la vue de manière irréversible. Observer le Soleil sans protection adaptée est dangereux, même pendant les phases partielles d’une éclipse, et également s’il est partiellement caché par des nuages.

    En effet, la luminosité est telle qu’elle peut brûler irrémédiablement votre rétine et donc vous rendre aveugle. Le danger est d’autant plus important que la brûlure de la rétine ne s’accompagne d’aucune douleur et que les cellules détruites ne se régénèrent jamais. Il ne faut surtout pas utiliser de jumelles. Des lunettes de soleil ne constituent pas une protection suffisante.

    Pour l’observation sans instrument, utilisez des lunettes « Spéciale Eclipse » avec estampille de conformité CE. Surtout, ne réutilisez pas les lunettes achetées lors d’un autre événement : ces objets sont fragiles et se détériorent rapidement.


    Bénéficie du soutien de la DGO6, Service Public de Wallonie